La vie avec

Ce que j’aime et ce que je n’aime pas. Ceux que j’aime mais pas ceux que je n’aime pas

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

bienvenus en enfer ! 30 juillet, 2009

Classé dans : Je déteste ! — lavieavec @ 8:26

Braves gens, s’il vous venait l’envie saugrenue d’aller passer une journée sur les plages héraultaises (plus particulièrement entre Carnon et la Grande-Motte) : PASSEZ VOTRE CHEMIN !

En effet, le Conseil Général de l’Hérault (ou qui d’autre ???) a décidé de protéger le « lido » c’est à dire la bande de sable le long du littoral, entre les communes de Carnon et de la Grande Motte. Il s’agit de 8 km de plage « de sable fin » comme ils disent dans les dépliants, qui étaient accessibles jusqu’à présent gratuitement entre les lieux-dits du « Petit Travers » et du « Grand Travers ». Auparavant,  il y avait une route à double sens tout le long des 8km de plage. On pouvait se garer des deux côtés de la route et aller tranquillement gouter aux joies des bains de mer. En pleine saison il arrivait quand même parfois qu’il n’y ait plus de place ni à droite ni à gauche pour se garer, et il fallait alors faire un aller-retour pour trouver une place libérée par des vacanciers qui quittaient la plage à l’heure où vous arriviez.

Depuis cette année, et soit disant pour protéger le littoral, la voie de droite ET le parking de droite sont devenues une piste cyclable, et l’on ne circule plus que sur la voie de gauche, en sens unique donc. Et, bien évidemment, on se gare aussi uniquement sur la voie de gauche. C’est à dire que l’administration a supprimé 8 km de places de parking (une paille !!!). Puisque la route est désormais à sens unique, pour le retour… comment on fait ? et bien, le retour se fait par la voie rapide. C’est à dire que lorsque vous avez parcouru les 8 km au pas de l’homme sans avoir trouvé de place de parking, vous pouvez rentrer chez vous par la voie rapide. Pas moyen de faire demi-tour. C’est à dire que, passé une certaine heure (vers 10h – 11h quoi) si vous vous engagez en voiture sur cette route désormais maudite, vous parcourez les 8km en 30 minutes :  à la queue leu-leu toutes les voitures s’arrêtant dès que celle qui est en tête de file aperçoit un vacancier revenant de la plage et faisant mine de s’approcher pour quitter sa place de parking , le dit vacancier s’époussette longuement les pieds, range son parasol etc… toute la file est bloquée pendant 5 bonnes minutes et ce à chaque nouveau départ !!! L’enfer !!! Il s’en suit donc une file interminable de voitures dont on sait dès le début que 9 sur dix ne trouveront pas de place pour se garer. Mais c’est comme ça, pas de demi-tour possible, vous êtes dans cette galère, vous avez envie de tuer tout le monde. Et dire que vous étiez juste venus pour vous baigner un peu.

Le Conseil Général nous l’assure : il ne faut pas venir à la plage en voiture ! Et ben oui… on n’y avait pas pensé ! Il faut prendre les navettes ! D’abord, il faut vous rendre au parking du parc des expositions de Montpellier (à perpette… c’est à dire à une dizaine de km de la plage), vider votre voiture des parasol / glacière / planche de skim board, seaux, pelles, rateaux, sac de plage etc… Chargés comme des baudets (les enfants aussi) il faut prendre un premier bus qui vous amène jusqu’à un autre parking au début des 8 km de plage. Là il faut descendre du bus avec tout votre barda (toujours) et attendre une deuxième navette : et oui, le gros bus il est pas fou ! il va pas se cogner les 8 km de bouchon au pas de l’homme ! Il vous dépose au début du merdier, prend le rond point et retourne au parc des expos. La navette (un minibus) arrive quand elle arrive, elle vous embarque si elle a de la place libre  (toujours avec votre barda à bout de bras si vous n’êtes pas morts avant) et peut emprunter la piste cyclable (???) ce qui lui permet d’éviter les bouchons. Cette navette vous pose le long des 8 km de plage et retourne à son point de départ par la voie rapide. Rebelotte au retour… vous attendrez la navette N°1, puis le bus N° 2 avec votre barda pour aller récupérer votre voiture au parc expo et VOUS VOUS JUREZ que vous ne remettrez JAMAIS les pieds sur les plages Héraultaises (ça vous aura quand même couté 1€ par personnes pour une plage qui était jusqu’à présent gratuite).

Autre solution proposée par le Conseil Général : aller jusqu’au parking en début de plage et prendre la navette (toujours). Mais ce parking de quelques centaines de place est complet très rapidement dès le matin et ne peut absolument pas contenir les voitures qui se garaient auparavant sur 8 km de parking. Donc si vous êtes arrivés jusque là et qu’il n’y a plus de place il ne vous reste que deux solutions : se lancer dans l’enfer des 8 km de bouchon au pas de l’homme, ou faire demi-tour par la voie rapide et rentrer chez vous !

Dernière solution car le Conseil Général pense à tout : aller à la plage en vélo ! Ben tiens, c’est vrai, pourquoi on n’y avait pas pensé, on est bête là ? Y’a une belle piste cyclable tout le long des 8 km et y’a jamais personne dessus. Comment ça se fait ??? Ben peut-être parce que les gens qui vont à la plage on des enfants, voire des tout petits qui ne montent pas encore à vélo, et puis qu’ils ont des parasols, des bouées, des ballons, des glacières, des seaux, des pelles des rateaux à transporter !!! Et puis, venir en vélo d’où ? de Montpellier : 15 km ??? de Nîmes : 50 km ??? Ou alors faut habiter à Carnon ou à la Grande Motte les deux communes les plus proches. Mais alors si t’habites à Carnon… et ben tu vas à la plage à Carnon non ? J’ai du mal à comprendre.

Finalement, je vous donne le tuyau : si vous voulez continuer à profiter gratuitement du littoral héraultais, sans devenir dingue, une seule solution : il faut venir très tôt, dès 9 h. Empruntez la route maudite (pas encore bouchonnée à cette heure là) et garez vous le plus loin possible presqu’à la fin des 8km. Si vous vous garez dès le début, vous serez immanquablement bloqués en partant par tous ceux qui cherchent désespérement une place et roule au pas de l’homme etc… (voir plus haut).

Une seule question se pose à moi : a grand renfort de panneaux publicitaires (qui défigurent nos plages), le Conseil général de l’Hérault nous explique que les nouveaux aménagements sont là pour protéger le lido (c’est à dire la bande de dunes le long de la plage et du littoral). En quoi le fait de transformer un parking bitumé en piste cyclable bitumée elle aussi, protège le lido ???? Le seul résultat de ces aménagements c’est de diviser le nombre place de parking par deux et donc la fréquentation par deux. Effectivement le fait de diviser la fréquentation par deux (donc le piétinement etc…) contribue à protéger le lido. Mais alors, il faut le dire clairement : « la plage est surfréquentée (est ce vrai ?), cela met en péril la faune et la flore (???) donc on prend des mesures drastiques et on empêche la moitié de la population d’aller se baigner ! ». Si c’est vraiment l’enjeu, il ne faut pas mentir au gens ! Et s’il y a des espèces en péril, il faut aller au bout de raisonnement et fermer la plage sur 8 km, alors ! A moins que ces aménagements aient un autre but : transformer les parkings gratuits (cette année) en parkings payants les années à venir ?

Finalement, je comprends l’appel au boycott de certaines associations qui disent aux vacanciers de passer leur chemin et de fuir les plages héraultaises. Il y a des plages très bien dans le Gard, l’Aude, les Pyrénées-Orientales. Pourtant, pour certains montpellierains et nîmois c’était parfois les seules vacances « gratuites » qu’ils avaient à leur disposition… une journée de plage de temps en temps.

.

Y-ont-ils pensé ces bobo-élitistes qui ont imaginé cette folie d’aménagements ? (c’est pas possible, doivent avoir une piscine chez eux, et ne jamais fréquenter ces plages…. trop   »populaires » ???)

PS : un petit tour par là, si vous n’avez rien compris à mes explications, obscurcies par la colère, et si vous voulez en savoir plus !

PPS : prochainement une photo de la situation, si on a le courage de retourner en enfer ….

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Les jolies colonies de vacances 29 juillet, 2009

Classé dans : faut vraiment avoir rien à dire — lavieavec @ 7:24

  cimg2892.jpg

Grand jour de départ en colo. Les enfants m’en parlent depuis presqu’un an ! A croire qu’ils n’ont vécu cette année que pour ça !

Jolie-Fleur part faire un camp de mer en Espagne avec au programme : voile, planche à voie, plongée, spéléo-marine, jeux de plage etc…

Quant à Petit-Garçon, il a choisi un séjour plus cool dans une ferme avec 160 ha de vignes (!) des tas d’animaux d’élevage à caresser, des poneys à monter et un observatoire d’astronomie, histoire de pas se coucher trop tôt le soir. Et ben vous allez pas le croire, mais au moment du départ, quand on a voulu leur faire coucou par la fenêtre du bus …

…ils ne nous regardaient déjà plus !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

de sortie 28 juillet, 2009

Classé dans : On sort — lavieavec @ 7:50

de sortie dans On sort harry         154904-l-affiche-du-film-l-age-de-glace-3-637x0-2 dans On sort

Profitant des vacances, nous emmenons les enfants au cinéma car ils nous le réclament depuis longtemps.

Tout d’abord, j’accompagne Petit-Garçon pour voir « l’âge de glace 3″. Divertissant et rigolo mais  j’ai véritablement fait un voyage dans   »l’ère glaciaire » car j’étais juste sous la clim’ : 34 °C dehors, -10°C sur mon siège… Au secours ! Nous avons râté la scéance en « 3 D » mais, moi qui ai rapidement le mal de mer, je trouve que ça bougeait pas mal déjà. La « 3D » doit être vraiment impressionnante. Nous avons donc passé un bon moment avec pour la 1ère fois (à bas mes beaux principes) un seau de pop-corn entre Petit-Garçon et moi, dans lequel nous avons plongé avec délice (rapidement mêlé d’écoeurement comme je le craignais).

Deuxième sortie avec Jolie-Fleur, qui ne tenait plus d’aller voir son cher Harry Potter. Elle a lu toute la série, dès l’âge de neuf ans, et ce plusieurs fois, à l’endroit mais aussi à l’envers (???). C’était donc un film qu’elle attendait beaucoup. Je crois qu’elle a bien aimé, même si elle dit qu’il manque beaucoup de scènes du livre qui n’ont pas été tournées. Moi, je trouvais le film déjà bien assez long. Depuis le numéro un (j’ai lu jusqu’au 4… c’est Jolie-Fleur qui m’a forcée !) j’ai l’impression de lire toujours le même livre et de voir constamment le même film ! C’est toujours les même histoires, c’est toujours aussi noir, sombre et triste. Des histoires de mort, de forces du mal, de combat contre Voldemort, les mange-morts, etc… Même le film et quasiment toujours tourné dans la pénombre avec des couleurs grisâtres ou verdâtres (au mieux). Je trouve ça bizarre que les gamins aiment ça, et encore plus bizarre que la femme qui a écrit ça (avec le succès qu’on lui connait) avait ça dans la tête… ! Bref, moyen-moyen pour moi, et un bon moment apparemment pour Jolie-Fleur.

.

Après tout ça, j’ai bien envie d’aller me faire un petit film, rien que pour moi maintenant. Pourquoi pas ?

Ps : Mon-grand-Amour… si tu lis ce blog…

victoria-les-jeunes-annees-d-une-reine-44113     02273780-photo-une-semaine-sur-deux-de-ivan-calberac-avec-mathilde-seigner-et-bernard-campan

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Batraciens en tout genre 21 juillet, 2009

Classé dans : faut vraiment avoir rien à dire — lavieavec @ 7:15

cimg26881.jpg  cimg2810.jpg

Après la grenouille verte rencontrée au bord du Gardon, nous avons croisé un grenouille couleur « feuilles mortes » dans les Cévennes.

.

On commence une collection ?

Ps : Quel beau département que celui du Gard !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

exploit du jour ! 17 juillet, 2009

Classé dans : Incroyable mais vrai ! — lavieavec @ 7:22

Depuis quelques temps déjà, Petit-Garçon regarde avec envie une jolie bague  dans la vitrine devant laquelle nous passons souvent (bague en acier chirurgical me précise-t-il !). Comme il a été super gentil ces derniers temps (hum-hum) et que la bague est d’un prix raisonnablement sympa (7,50 €) je me décide à lui faire plaisir, et la lui offre.

Deuxième passion de Petit-garçon ces temps-ci : le Skimboard. Il prend un soin jaloux de sa planche qu’il « wax » consciencieusement (trop marrant à voir !).

    cimg2644bis.jpg 

Muni de sa planche et arborant fièrement à son annulaire DROIT (pas à gauche ! ça va pas non, chui pas marié ! ) sa bague-en-acier-chirurgical, Petit-Garçon s’en va fièrement skimboarder (ou aquaplaner) et…. revient trente secondes plus tard en pleurant à chaudes larmes : « Chui tombé, j’ai mis ma main par terre et ma bague est tombée dans la mer ! ». Durée de vie de la Bague-en-Acier-Chirurgical : 4 minutes et 30 secondes !

Pas de panique, lui dis-je. Montre-nous exactement où tu es tombé.

Et là, Petit-Garçon nous montre vaguement une zone de 10 mètres linéaires…. S’armant de courage, Mon-Grand-Amour et moi nous nous mettons chacun à un bout de la zone indiquée et commençons à fouiller sans conviction dans le sable, sous l’eau … Après deux minutes de recherches à peine, Mon-grand Amour pousse un cri : « Chérie, viens vite ! Je viens de perdre mon alliance sous l’eau ! ».

Misère !!! Durée de vie de l’alliance : douze ans moins 26 jours !

Avec un peu plus de précisions quand même, Mon-Grand-Amour me dit : »Elle est entre mes deux mains » et il me montre ses mains posées au fond de l’eau et écartées d’environ 30 cm. « Je ne bouge plus ! «  ajoute-t-il.

J’ai donc 30 cm à explorer, à environ 20 cm sous l’eau et sur quelle épaisseur de sable ???? Je ne sais pas car, je me rends compte à chaque fois que je fouille, j’enterre certainement à  un petit peu plus la bague. Idem avec, toutes les 2 secondes, les petites vaguelettes qui déferlent sur le bord, entraînant à chaque fois un peu de sable… Au secours !

Tout en cherchant, je lui demande comment il a pu perdre son alliance qui était portant bien arrimée à son doigt depuis 11 ans et 339 jours ???  « Et ben, j’ai voulu voir comment la bague de Petit-Garçon avait pu s’enfouir dans le sable, donc j’ai ENLEVE mon alliance et je l’ai posée sur le sable sous l’eau… c’est alors qu’elle a immédiatement disparue et que je t’ai appelée ».

QUOI !!!! Ben voyons ! Tu veux pas que j’enlève aussi la mienne, pour voir si elle peut le faire aussi ? Bon, je garde mes réflexions pour moi, car Mon-grand-Amour a l’air pas mal affecté et je re-commence à fouillasser dans les sédiments marins, dans la partie limitée par ses deux mains, quand soudain… au bout de la 30 ou 40ème « remontée » je sors mes mains de l’eau et, que vois-je enfoncée à mon index droit ? (oui Mon-Grand-Amour a de gros doigts) l’alliance en or, signe de notre amour et de notre fidélité (c’est le curé qui l’a dit, le jour béni de notre mariage). Alléluïa !

Galvanisés par cette retrouvaille aussi miraculeuse qu’inatendue, nous retournons à la recherche de la Bague-en-Acier-Chirurgical, toujours sur les indications de petit-garçon qui nous montre maintenant une zone qui s’est étendue entre-temps de 5 mètres (« c’est peut-être plus par là… »). On cherche, on cherche, on cherche et au bout de 10 minutes à tamiser le rivage et à écoper la mer : deuxième miracle INCROYABLE ! Je remonte une poignée de sable et dedans : la Bague-en-Acier-Chirurgical. Dieu est grand !

Dernière question maintenant :

Si je n’ai aucun doute sur la longévité de notre mariage, combien de temps va subsister la B-A-C de Petit-Garçon ?

Les paris sont ouverts !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Paranoïd Beach 15 juillet, 2009

Classé dans : Incroyable mais vrai ! — lavieavec @ 7:12

cimg0960.jpg

Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas les plages languedociennes (en particulier entre le Gard et l’Hérault) :

Chez nous, la mer est calme comme un lac, surtout quand les communes s’évertuent à installer des « épis », dispositifs rocheux destinés à briser les quelques rares vaguelettes qui auraient l’audace et l’outrage de venir se dérouler mollement sur nos rivages. Chez nous encore, il faut  bien avancer 50 mètres dans la mer pour avoir de l’eau à mi-mollet (ce qui surprend toujours les touristes). Et, bien sûr… pas de marée !

C’est pourquoi, quelle ne fut pas notre surprise (partagée apparemment par d’autres) de voir apparaître en cette nouvelle saison touristique, des panneaux nous mettant en garde contre des trous profonds et des courants forts… 

Les fameuses baïnes de l’atlantique seraient-elles en train de déferler sur nos côtes méditerranéennes ? Que nenni ; nous vérifions en trempant nos petits petons, et la mer est toujours aussi calme et peu profonde.

C’est seulement que nous nous sommes installés sur Paranoïd Beach ….. ! Au secours !!!

cimg2894.jpg

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Canoë sur le Gardon 13 juillet, 2009

Classé dans : j'adore — lavieavec @ 7:05

cimg2664.jpg

Journée magnifique à descendre le Gardon en canoë, dans le site grandiose du Pont du Gard. Le calme, pleins d’oiseaux, des paysages magnifiques… et juste le canoë qui glisse.

ça commence pas bien tout ça ?

cimg2671.jpg

Et nous avons même vu une magnifique grenouille toute verte !

cimg2688.jpg

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

la famille Bert 11 juillet, 2009

Classé dans : j'adore — lavieavec @ 7:03

Combien y-a-t-il d’espèces de mammifères qui fréquentent votre jardin ?

Nous avons fait les comptes chez nous :

  • Tout d’abord une famille de Primates hominidés (Nous) (1)

  • Ensuite, dans la catégorie félin-adorée, nous avons Pirate, notre chatte chérie (ça fait 2)

  • Pas très représentative du genre canin car une peu débile, Poupette vient parfois nous rendre visite (et de 3)

  • Du côté des Muridés, Pirate avait dégommé un souriceau et vous vous souvenez surement aussi de l’épisode atroce de la Bête-Immonde : Rattus rattus représentant le rat des champs (4 et 5)

  • J’ai la joie de vous annoncer aujoud’hui que nous accueillons désormais la Famille Bert au complet, dignes représentants des Erinacidés… je veux dire des hérissons ! (Et de 6 ! qui dit mieux ??)

J’en  avais entr’aperçu un l’été dernier dans la haie du jardin, puis plus de nouvelles. C’est Mon-Grand-Amour qui a pu le photographier la semaine dernière. Etant d’un gros gabarit, Petit-Garçon l’a surnommé immédiatement Gros-Bert. Quelques jours plus tard, j’ai la chance d’en voir un second, mais plus petit, plus fin : Ti-Bert. Et puis, ô joie, les enfants en découvrent un troisième tout petit, tout mimi, à peine 5 ou 6 cm, avec un petit museau rose, des toutes petites pa-pattes et des petits piquants marrants. C’est immanquablement bébé-Bert. C’est pas beau tout ça ?

cimg2653.jpg Gros Bert

cimg2898.jpg Ti-Bert (sa tête est cachée…)

cimg2702.jpg Bébé-Bert

 

Et chez vous, y’a combien d’espèces de mammifères ?

PS : Mon-Grand Amour vient de me signaler la présence de chauve-souris dans notre jardin à la tombée de la nuit. C’est bien un mammifère; ça fait donc 7 !

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

A votre avis … 10 juillet, 2009

Classé dans : Incroyable mais vrai ! — lavieavec @ 6:59

Petit message juste avant de partir en vacances…

Dernièrement nous avons assisté à la visite de présentation du collège où Jolie-Fleur fera sa rentrée en 6ème. Madame la Principale nous présente pendant 45 minutes le collège et l’on apprend que : « le collège comprend un gestionnaire, une secrétaire qui s’occupe des dossiers des professeurs, deux ouvriers chargés de l’entretien…blablablabla » (achevez moi j’en peux plus !). J’ai totalement décroché quand elle a commencé à expliquer ce qu’était le CDI… (tout le monde est allé au collège non ?).

Bref, le plus intéressant finalement, était la dernière diapositive que je vous ai retranscrite intégralement et qui donne ceci :

  • LES ENJEUX DE NOTRE COLLEGE POUR LES ELEVES :
  • obtention du DNB ou CFG
  • validation du B2I
  • acquisistion du niveau A2
  • réussite au niveau 1 et 3 de l’ASR

Bon alors Jolie-Fleur m’a dit que le B2i était un genre de brevet d’informatique, l’ASR je suppute que cela doit vouloir dire « sécurité routière… mais le reste ???

.

Si vous avez des enfants collégiens, vous pouvez me renseigner ??

Portez-vous bien !

 

 
 

petit toulousain |
La Belle Verte |
TiTe MiSs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | manutea
| FCPE Saint-Girons
| construction de notre maison