La vie avec

Ce que j’aime et ce que je n’aime pas. Ceux que j’aime mais pas ceux que je n’aime pas

 

Voyage en Italie 28 mars, 2011

Classé dans : Collège-Lycée — lavieavec @ 6:00

Voyage en Italie dans Collège-Lycée

Youpi, Houra, bravo ! Le collège de Jolie-Fleur part en Italie ! Uniquement les 5ème-4ème et 3ème. Les 6èmes, ces microbes insignifiants, attendront leur tour.

Un seul bus étant prévu, la sélection pour y participer est draconnienne. Seront du voyage en priorité, les élèves qui ont pris l’option « italien », puis les latinistes. Sont totalement exclus du voyage les élèves qui ont eu des heures de colle ou encore des avertissements pour leur comportement. Enfin, les places restantes seront attribuées… aux plus rapides à s’inscire.

Jolie-Fleur a réussi à m’extorquer un chèque entre midi et deux et elle est retournée, en courant, au collège ou elle est arrivée… deuxième. Elle fera donc partie du voyage ! Je ne vous dit pas les cris de joie et les bonds jusqu’au plafond.

Après avoir checké la validité de sa Carte d’Identité et m’être enquis de la carte de Sécu Internationnale, j’ai donc dû participer à DEUX réunions de préparation du-dit voyage.

Au cours de la première réunion on nous a présenté le circuit :

Jour 1 : Départ en bus à 16h devant le collège, dîner tiré du sac, nuit en bus .

J2 : Arrivée à 7h à Rome. Visite de la Rome antique toute la journée :  Colisée, découverte du Forum et du Palatin, Champ de Mars, place Navone, le Panthéon… Départ à 17h30 pour l’hôtel.

J3 : Départ à 8h pour la Campanie, visite de la Solfatare (cratère volcanique) puis de l’amphithéâtre de Pouzzoles, continuation vers Naples, visite du musée archéologique de Naples. Nuit dans la région de Naples.

J4 : Visite d’Herculanum, et visite du musée de Paestum (cité grecque). Nuit dans la région de Naples

J5 : Visite du musée de Boscoreale, visite de Pompéi. 20h départ pour la France. Nuit en car.

J6 : Arrivée devant le collège vers 14h.

Vous voulez mon avis… il vont être crevés ! (surtout les profs !)

Mais c’est au cours de la seconde réunion que j’ai pu me rendre compte, enfin… comment dire…  de la profonde pertinence des parents d’élèves.

Au top five des questions co-connes :

  • « Est ce qu’à l’hôtel les filles dormiront avec les garçons ? » Oui, c’est cela, et la prof d’histoire à 22h, elle se transforme en Mère-Maquerelle…

  • « Le premier soir, ils dorment dans le bus… est-ce qu’il faut leur donner un pique-nique ? » Ben non, « repas tiré du sac » ça veut dire qu’ils vont attaquer les cousins des fauteuils avec les dents…

  • « Mon fils ne mange pas de cochon, est ce qu’on va le forcer à en manger ?  » Bien-sûr, avec un entonnoir tenu par le prof de dessin et la prof de français !

  • (Mère angoissée) « Si le bus a un accident et que vous êtes tous morts, comment on pourra le savoir ? » En regardant LCI !

  • « S’il pleut, est-ce que je lui mets un K-Way dans la valise ? », « S’il fait chaud, est ce que je peux lui mettre un chapeau ? », « et s’il fait froid ? » etc…

  • « J’ai entendu dire que le Stomboli pouvait se réveiller d’un jour à l’autre… comment vous allez faire ? », là, la prof d’histoire a un peu perdu patience en expliquant que le Stromboli c’était en Sicile et que le voyage ne passerait PAS par la Sicile. « Oui, mais c’est pas loin » a rétorqué le père…

Bon alors : bravo les profs, pour organiser tout ça et pour supporter nos mômes pendant une semaine.. et surtout… bon courage !

 

 

bagues aux dents (et pas au doigt !) 27 mars, 2011

Classé dans : Non classé — lavieavec @ 6:01

   bagues aux dents (et pas au doigt !) dans Non classé ortodontie

Avant hier, au grand désespoir de Jolie-Fleur, l’orthodontiste lui a posé des bagues. Alors qu’elle pensait que seules ses dents du bas seraient baguées, c’est par celles du haut (beaucoup plus visibles) que la praticienne a commencé. DESESPOAAAR ! L’othodontiste lui a garanti que c’était les bagues les plus minis qui existaient sur le marché. En effet, reçues le matin même, elle a été la première de toute la ville a en bénéficier. Les copines, lui ont assuré que c’était OK : « ça craint pas trop « . Fiston l’a regardé avec envie en lui disant que c’était trop la classe « et quand est-ce que j’en aurais moi-aussi maman ? » … « Euh, à 500 €uros le semestre (partie non remboursée) on va essayé d’y couper... ». Cela ne console que très peu Jolie-Fleur, qui mâche désormais avec beaucoup de précautions et file se brosser les dents dès la dernière bouchée avalée.

Maigre consolation tout de même : à l’issue de la pose des bagues, elle a eu les resultats (excellents comme d’habitude) de son conseil de classe.  15 élèves sur 21 ont été félicités, complimentés ou encouragés. C’est la première fois que je vois des profs dire que les élèves se sont améliorés depuis le 1er trimestre. Leurs résultats sont en hausse, les bavardages en baisse, c’est un classe intéressante et sympathique.

.

Que demander de plus ?

 

 

Des petites bêtes 26 mars, 2011

Classé dans : faut vraiment avoir rien à dire — lavieavec @ 7:44

Alors qu’on a crevé de chaud toute la semaine, et qu’on aurait bien voulu en profiter pour sortir un peu ce week-end, voilà qu’ils nous annoncent un temps pourri (en plus du changement d’heure… je n’y reviendrai pas)

Mercredi, il faisait si chaud que nous avons improvisé un petit pique-nique sur la terrasse avec les enfants. Notre mûrier n’ayant pas encore de feuilles, nous étions en plein soleil, c’était presque intenable !

   Des petites bêtes dans faut vraiment avoir rien à dire

J’en ai alors profité pour entamer les « grands travaux » de printemps et entrepris de nettoyer à fond ma terrasse au jet d’eau. En déplaçant les pots de fleur avec Fiston (merci Fiston !), nous avons trouvé des centaines et des centaines (je n’exagère pas) de vers de terre.

    dans faut vraiment avoir rien à dire

Fiston les a pieusement ramassés par poignées, avec beaucoup de délicatesse, et a entrepris un élevage pour les futures parties de pêche avec Papi.

.

Alors, s’il arrive à transformer des Lombrics en Dorades et autres Loups, je vote POUR !

 

 

Sacrilège Muridé 19 mars, 2011

Classé dans : Collège-Lycée — lavieavec @ 12:41

Sacrilège Muridé dans Collège-Lycée sour17p

Mercredi dernier, cours de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) pour la classe de Jolie-Fleur. Il s’agissait, par groupe de trois, d’ouvrir le bide d’une souris morte afin d’en examiner les entrailles. Le groupe de Lavigna, poussant la curiosité un peu plus loin, a voulu aussi voir ce que la bête avait dans le crâne et ils ont donc (en plus) disséqué la tête.

Voyant la chose, la prof s’est mise à hurler  : « Qui a osé couper la tête de la souris ? » Lavigna se dénonce. « Vous êtes une sadique, une criminelle, c’est honteux, c’est odieux » etc…

Et PAF, 4 heures de colles pour Lavigna !

PS : Comment faire comprendre à ces élèves, qu’il est légitime d’ouvri le ventre d’une souris pour voir ce qu’il y a dedans, mais qu’il est odieux de faire pareill pour son crâne ?

 

 

la maîtresse héroïque 16 mars, 2011

Classé dans : Incroyable mais vrai ! — lavieavec @ 16:16

   la maîtresse héroïque dans Incroyable mais vrai ! lindacarter 

La maîtresse de Fiston est une héroïne. Oui, je n’ai pas peur des mots : elle a sauvé la vie d’un enfant !

Alors qu’ils étaient en train d’écouter les subtilités des fractions décimales, les enfants ont entendu un fracas de chaises dans la classe d’à côté et quelques secondes plus tard, la maîtresse des CE1 a déboulé, rouge, affolée en  pleurant et criant : » Babette, Babette ! Est-ce que tu connais les premiers secours ? » (tiens la maîtressse de Fiston s’appelle « Babette » ?).

Sans réfléchir Babette a ordonné d’un ton péremptoire « Que personne ne bouge ! Je ne veux rien entendre ! » et a filé dans la classe voisine.

Sur place elle trouve Jessica qui était bel et bien en train d’étouffer. En effet, alors qu’elle suçotait le capuchon de son stylo bic, elle eut le hoquet, et avala subitement le-dit capuchon.

Babette attappa promptement Jessica, pratiqua sur elle la manoeuvre de Heimlich qui propulsa le capuchon du stylo a plusieurs mètres de là.

Fiston nous a raconté qu’à la récré les rumeurs allaient bon train : Suite à l’intervention de « Babette »  Jessica avait tout vomi, et au milieu du vomi, on a retrouvé le capuchon du stylo, elle avait aussi vomi du sang… etc, etc…

.

En tout cas, vive Babette !

 

 

absolument dé-bor-dée ! 12 mars, 2011

Classé dans : On réfléchit — lavieavec @ 18:55

   absolument dé-bor-dée ! dans On réfléchit absolument+d%C3%A9bord%C3%A9e

Je voulais vous faire un article sur une délicieuse langue de boeuf que j’ai mangée en vous mettant la recette et tout et tout, mais je ne suis pas sûre que cela vous intéresse vraiment. J’ai donc décidé plutôt de vous parler du livre que je suis en train de lire (et que Mon-Grand-Amour m’a piqué : nous le lisons donc à deux, c’est le premier qui l’attrappe qui lit !).

Donc j’ai découvert (avec pas mal de retard par rapport à sa sortie) le livre « absolument dé-bor-dée » très très drôle dont je reconnais plein de situations pour cotoyer moi aussi des fonctionnaires des collectivités territoriales. J’y reconnais le langage abscon, le lèchage de bottes, le tirage dans les pattes et certaines situations hilarantes; c’est un chouïa caricatural, mais ça sent vraiment le vécu et qu’est-ce que c’est drôle !

Pour la petite histoire, l’auteure (qui avait pourtant écrit sous un pseudo) a été dénoncée par un de ses collègues, mise à pied pour 10 mois (dont 6 avec sursis) puis RE-INTEGREE dans la même structure…

Ambiance-ambiance …

 

 

Annie Girardot 2 mars, 2011

Classé dans : On sort — lavieavec @ 19:51

   Annie Girardot dans On sort 1336300_cannes

J’adore Annie Girardot. Je crois qu’elle a toujours été mon actrice préférée. Je l’ai d’abord connue dans ses films des années 70-80 (pendant mon enfance). J’aimais beaucoup les rôles de femme active qu’elle jouait, elle me semblait très proche de la réalité et de la vie des femmes de cette époque. Je me souviens d’elle dans « Vas-y Maman », « Tendre poulet », « La gifle », « Robe noire pour un tueur » et j’ai hurlé de rire dans « La Zizanie » avec Louis de Funès.

Plus tard, j’ai pu voir des films qu’elle avait tourné avant ma naissance : « Rocco et ses frères », « Le rouge est mis » , « La vieille fille » (géniale !),   »Mourrir d’aimer », « Elle boit pas, elle fume pas … »  « Maigret tend un piège » (superbe !) et je l’ai adorée dans tous ces genres. Bien sûr j’ai loupé beaucoup des ses films, j’aurai entre autre aimer voir « La clé sur la porte », « Une soupe aux herbes sauvages » et bien d’autres. Mais, à mon grand étonnement, très peu des films d’Annie Girardot sont disponibles en DVD, très très peu même. Aussi dès qu’il en passe un à la télé je m’empresse de l’enregistrer. Je ne comprends pas pourquoi le cinéma lui a tourné le dos pendant une (trop) longue période, lui rendant hommage seulement sur le tard. Dans le livre mémoire de Nicole de Buron, elle relate que les « gens du cinéma » lui avait déconseillé de prendre Annie  pour jouer le premier rôle dans son film « Vas-y Maman » au motif qu’Annie Girardot « portait la cerise ». Voilà pourquoi semble-t-il personne ne voulait plus lui donner de rôle pendant bien longtemps… quelle raison futile, idiote, inconséquente face au talent d’Annie Girardot ! Quel gaspillage à mon sens.

Maintenant, elle est partie. Je vous ai mis la photo d’elle que je préfère, l’image d’elle  que j’ai dans mes souvenirs. Je pensais que toutes les chaînes allaient lui rendre hommage. Cependant j’ai traqué les programmes TV, et aucun film d’elle n’a été programmé depuis sa mort. Juste une petite retrospective et le reportage sur sa maladie en guise d’hommage. C’est tout. Bien décevant tout de même… Alors je traque encore en espérant qu’ils vont repasser ses vieux films, et j’espère peut-être qu’ils vont enfin sortir un coffret DVD avec toute son oeuvre…

On peut rêver…

Merci Annie Girardot !

 

 
 

petit toulousain |
La Belle Verte |
TiTe MiSs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | manutea
| FCPE Saint-Girons
| construction de notre maison