La vie avec

Ce que j’aime et ce que je n’aime pas. Ceux que j’aime mais pas ceux que je n’aime pas

 

Le grand départ 19 avril, 2011

Classé dans : Collège-Lycée — lavieavec @ 6:51

    Le grand départ dans Collège-Lycée pompei_6

ça yest, Jolie-Fleur est partie en Italie. Juste avant le départ, nous avons vérifié si elle n’avait rien oublié en comparant le contenu de son sac avec la liste donnée par la prof de d’Histoire. On avait tout bon jusqu’à l’ultime ligne de la liste qui disait :

« N’oubliez pas les pellicules photo ! »

D’où la réflexion de Jolie-Fleur :

« Mais, depuis combien de temps elle le fait ce voyage en Italie la prof ? »

PS : en tout cas elle recycle ses prospectus…

 

 

Strasbourg spaghetti 18 avril, 2011

Classé dans : Fou-dingue — lavieavec @ 6:23

  Strasbourg spaghetti dans Fou-dingue

ça traîne un peu partout sur le web, aussi Jolie-Fleur et moi nous avons voulu essayer pour épater les garçons.

    dans Fou-dingue

Je dois vous avouer que nous avons eu notre petit succès : Fiston a trouvé ça « génial », quant à Mon-Grand-Amour, il a mis quelques temps pour réaliser avant de partir dans un grand éclat de rire et de nous demander : « Mais comment vous avez fait ça ? ».

Alors c’est tout simple : Il faut couper les saucisses de Strasbourg en 4, et transpercer chaque morceau avec 6 à 8 spaghetti crus, en faisant bien attention de ne pas casser les spaghetti ni d’éclater les saucisses.

         

 C’est un peu long je l’avoue et il faut avoir de la patience, mais on prend vite le coup et on en vient à bout.

  

Ensuite il faut faire cuire tout ça comme d’habitude dans une (grande) casserole d’eau bouillante non salée (je trouve que les saucisses le sont déjà assez) le temps est indiqué sur le paquet de pâtes. Pour 4 personnes (dont deux enfants)  j’ai pris 10 saucisses (et donc entre 60 et 80 spaghetti).

Résultat visuel 10/10 : effet spectaculaire assuré. Concernant le résultat gustatif, j’étais assez dubitative car je n’aime pas trop les Saucisses de Strasbourg et je n’en cuisine jamais. Et bien là aussi, bonne surprise : c’est le plat régressif par excellence, à déguster obligatoirement avec Ketchup et fromage râpé pour retrouver ses 8 ans.

Dites moi le résultat si vous essayez !

 

 

les S.A.C … le retour 17 avril, 2011

Classé dans : Collège-Lycée,Je déteste ! — lavieavec @ 5:43

Le bus qui doit emmener  Jolie-Fleur et ses camarades en Italie partira demain en début d’après-midi devant le collège. Et devinez quoi ? Alors qu’ils vont se taper un voyage de 15 heures, la prof de SVT n’a rien trouvé de mieux que d’organiser le matin même une sortie de 4 heures pour toute la classe. Elle n’aurait pas pu trouver un autre jour non ?

Avant même que Jolie-Fleur ne m’annonce le thème de la visite j’aurais pu le deviner. Car, depuis les petites classes de maternelle, les thèmes des visites sont toujours choisis parmis :

  • les taureaux et la tauromachie

  • les inondations

  • le recyclage des poubelles

Bingo, ce coup-ci c’est la nième visite concernant les inondations !

.

Et vous, vous savez quoi faire en cas d’inondation ?

*S.A.C : Sorties A la Con

 

 

Sur une autre planète… (2) 16 avril, 2011

Classé dans : Collège-Lycée,Zarbi — lavieavec @ 6:24

Aujourd’hui encore une autre anecdote « rat des villes/rat des champs » rapporté du collège par Jolie-Fleur.

Guillaume, toujours lui, est tombé dans la fosse septique que son père était en train de curer.

- « Vous avez une fosse septique ?  » demande Jolie-Fleur.

-Ben ouais, t’as quoi toi ?

-Le tout-à-l’égout !

- C’est quoi le toutalégou ?

Ce qui étonne le plus Jolie-Fleur c’est la totale différence de vie de ces enfants qui habitent pourtant à quelques kilomètres de chez nous : ils habitent dans des mas isolés, entourés d’hectares de terrain, ils sont constamment dans la nature avec beaucoup plus de liberté que les nôtres, ils se déplacent tous en quad pour se rendre visite et traverser les fameux « champs » de leurs parents. Bon, c’est vrai il y a quelques contre-parties… c’est là que nous avons appris qu’Alexandre est tombé un jour de vendange dans le conquet* (je me disais bien qu’il avait une drôle de tête ce gamin) et que le doigt manquant de Lucas était resté dans une étiqueteuse pour les cagettes d’abricot…

.

Et vive la campagne !

* le conquet c’est une grande cuve en inox dans laquelle on vide la vendange.  Au font de la cuve, il y a une vis sans fin qui broie les raisins. Lors de la chute d’Alexandre, l‘ouvrier qui était en charge du conquet a eu tellement peur que, pris de panique, au lieu d’appuyer sur le gros bouton rouge qui coupe tout le fonctionnement de la machine, il a actionné … la marche arrière !

Sur une autre planète... (2) dans Collège-Lycée conquet%20vide

 

 

Une autre planète 15 avril, 2011

Classé dans : Collège-Lycée,j'adore — lavieavec @ 6:33

    Une autre planète dans Collège-Lycée agri-tracteur

Le collège (très urbain) de Jolie-Fleur accueille les enfants d’un village voisin situé en zone rurale (environ deux tiers des effectifs cette année). Il y a donc beaucoup de fils/filles d’agriculteurs dans sa classe et cela donne parfois des dialogues étonnants :

- Guillaume : « Le champ juste à côté de chez moi, c’est celui d’Alexandre, puis deux champs plus loin, c’est celui de Lucas et le champ qui est juste avant c’est celui de Chloé » 

- Jolie-Fleur : « Tu comptes en champs toi ?? » 

- Guillaume : « Ben ouais, … tu comptes en quoi toi ??? »

.

Et vous, vous comptez en quoi ?

 

 

Grosse baston 14 avril, 2011

Classé dans : Incroyable mais vrai ! — lavieavec @ 6:03

Grosse baston dans Incroyable mais vrai ! Catch-feminin

Rô-la-la ! Avec le beau temps qui est revenu, j’avais oublié de vous raconter un truc terrible !

Un peu par hasard, j’ai commencé une drôle de collection : une collection de … Menthes. J’avais un bête pied de menthe verte, puis un jour j’ai dévouvert à la jardinerie des pots de « menthe marocaine » : les feuilles sont plus foncées et légèrement duveuteuses. Un jour,  Mon-Grand-Amour m’a offert un plant de « menthe glaciale » au parfum absolument incroyable; et voilà comment tout a commencé. Ensuite, je suis allée traîner là, ça m’a complètement fait rêver et je n’ai plus cessé d’y penser (ben oui, quoi, chacun ses rêves…).

Lors d’un des derniers dimanche pluvieux du mois de mars, alors que Fiston était bloqué depuis le début de la journée dans la maison en mode « balle rebondissante », j’ai craqué et j’ai embarqué tout le monde pour une virée à la jardinerie histoire de sortir un peu. Et là… le Graal : des dizaines de variétés de menthes que je n’avais pas encore : menthe-chocolat, menthe-orange, menthe-pomme, menthe-réglisse, menthe-ananas etc… Restant raisonnable (je n’ai pas beaucoup de place et il me reste très peu de pots) je choisis une menthe-orange (avec un véritable parfum d’agrume) et une menthe-ananas d’un jolie vert panaché de jaune très décoratif.

Et c’est là, alors que nous étions déjà à la caisse en train de payer, qu’un truc incroyable auquel je n’avais jamais assisté est arrivé : une monstrueuse bagarre en plein magasin entre deux filles ! (25-30 ans). Avec cris, hurlements hystériques, tirage de cheveux et secouage de tête, toutes griffes en avant, coups de pied avec chaussure à talons etc… Quelque chose d’hallucinant dans l’ambiance somme toute assez feutrée d’un dimanche aprem à la jardinerie. Deux personnes ont tenté de séparer les furies, mais les coups bas fusaient et la bagarre recommançait de plus belle. On entendait cirer :   »Appelez la sécurité, appelez la sécurité ! » en même temps que « S*lope! pu*e ! espèce de folle !..; » et autres noms d’oiseaux. Les caissières essayaient désespéremment de joindre un quelconque responsable; Certains clients FILMAIENT LA SCENE avec leur téléphone portable. Nous, nous étions spectateurs involontaires et impuissants car nous étions déjà de l’autre côté de la caisse.  Mon-Grand-Amour était atterré, Fiston faisait une drôle de tête avec des yeux tout ronds et Jolie-Fleur était … morte de rire. Moi, je n’en croyais pas mes yeux ! Après castagne et baffes en série, un vigile (même pas baraqué) est finalement arrivé en courant et a tenté (avec difficulté) de les séparer. Nous sommes alors partis dès que la caissière nous a rendu la monnaie.

Je n’aurai jamais cru que des femmes étaient capables d’une telle violence ! Drôle de dimanche après-midi tout de même…

.

Et vous, vous avez déjà assisté à une bagarre de filles ?

 

 

week-end à la mer… 13 avril, 2011

Classé dans : Incroyable mais vrai !,j'adore — lavieavec @ 10:06

   week-end à la mer... dans Incroyable mais vrai !

Chez nous c’est pas les encore vacances (encore 10 jours à attendre) mais c’est déjà… l’été !

30°C ce week-end et les enfants se sont baignés.

.

Et vous, vous avez fait quoi avec ce beau temps ?

 dans j'adore

 

 

Mon-Grand-Amour chez le ministre 6 avril, 2011

Classé dans : Incroyable mais vrai !,Richesse — lavieavec @ 9:15

Mon-Grand-Amour a été invité à déjeuner par son Ministre de tutelle. Oui, vous avez bien lu : aujourd’hui Mon-Grand-Amour va manger chez le Ministre. On ne sait pas trop pourquoi c’est lui qui a été choisi, mais c’est bien son nom qui est sorti du chapeau.

Branle-bas de combat donc pour trouver la tenue ad hoc (et non pas haddock). C’est que Mon-Grand-Amour n’est pas un habitué des ministères, et qu’il se sent beaucoup mieux en jeans/baskets qu’en costard cravate. D’ailleurs des costards il n’en a pas. Il a donc fallu trouver une tenue qui fasse assez habillé (la convoc disait bien qu’il fallait une cravate pour entrer au ministère) mais dans laquelle il se sente quand même « à l’aise ». J’avoue que pendant toute cette période d’essayage, il m’est arrivé ,parfois, de manquer de patience (mea culpa, mea maxima culpa). Enfin ! il a trouvé ce qu’il lui fallait. Et ça donne ça :

   Mon-Grand-Amour chez le ministre dans Incroyable mais vrai !

Il s’agit donc d’un bête pantalon noir, d’une chemise noire avec des rayures roses, une cravate rose et ce que la vendeuse lui a vanté être à la dernière mode pour les hommes : un « trench ».

Le plus difficile pour lui a été de faire le noeud de sa cravate de contôleur de bus gay… (non je rigole)

.

Et vous, vous avez déjà mangé avec votre Ministre ?

 

 

L’arbre de judée 4 avril, 2011

Classé dans : Incroyable mais vrai ! — lavieavec @ 18:16

   L'arbre de judée dans Incroyable mais vrai ! nmauric_cercis

Quelle que soit sa taille, je suis sûre que tout jardin recèle un mystère. Chez moi, ce mystère c’est mon arbre de Judée. SuperSonia me l’a donné quand il était tout petit, rien qu’une petite pousse. Dix ans après, il fait bien 5 mètres de haut (voire plus) MAIS… il n’a jamais voulu fleurir ! Or l’intérêt de l’arbre de Judée, c’est cette magnifique et prolifique floraison rose au début du printemps.

Le mien refuse obstinément de fleurir depuis 10 ans, sans aucune explication. Il est beau, il est grand, il est magnifique, il fait de très jolies feuilles… mais pas de fleur.

Je me demande vraiment ce que je vas faire de lui. Mon-Grand-Amour veut déjà le tronçonner. Moi, chaque année, je me dis que je vais attendre une an de plus…

.

Et chez vous : c’est quoi le mystère de votre jardin ?

PS : chez Flo, on sait déjà ce que c’est son mystère…

 

 
 

petit toulousain |
La Belle Verte |
TiTe MiSs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | manutea
| FCPE Saint-Girons
| construction de notre maison